Comment transformer votre fille en petit monstre

Comment transformer votre fille en petit monstre
User Rating: 0 (0 votes)

Je n’ai pas encore d’enfants, mais j’y réfléchis souvent. J’aimerais beaucoup avoir une fille. Je pense aussi aux activités qu’elle pourrait pratiquer. Du hockey? De la peinture? De la danse?

Des concours dégueulasses de mini Miss?

Paperblog

Paperblog

MAIS QUELLE HORREUR. Je regardais une émission sur le sujet dernièrement. C’est d’une tristesse! Des jeunes filles qui se pavanent dans des robes de drag queen, qui se brassent le cul à peine formé, le visage couvert de 10 couches de maquillage et de brillant. Un vrai nid à pédophiles. Et elles peuvent n’avoir que 3 ans! C’est pas croyable! On leur apprend que l’ultime but dans la vie, c’est de gagner à l’aide de son corps. De futurs modèles superficiels et sans cœur. On se vante de promouvoir la beauté intérieure. Il faudrait d’abord se pencher sur les horreurs qui existent déjà.

Au Vénézuéla, les concours de beauté sont tellement le summum dans la vie d’une femme qu’il y a plus de chirurgiens plastiques que de dentistes. Que les cours de beauté et de maintien sont plus importants qu’un diplôme d’études secondaires. Que gagner un concours de beauté t’ouvre toutes les portes dans tous les domaines.

La première [fille] vient d’un milieu populaire, mais sa mère n’a pas hésité à s’endetter pour couvrir le prix exorbitant de sa formation (4600$). La deuxième rêve de se faire refaire le nez, les seins, les cheveux, alouette! (Nathalie Petrowski)

Beaucoup de gens connaissent Honey Boo Boo et sa famille de joyeux rednecks en manque d’attention. Oh là là, pauvre petite… Vous savez que sa mère lui donne un breuvage composé de Red bull et de Moutain Dew? Qu’elle en boit une bouteille complète de 4 à 10 fois par jour? WTF?! Elle n’est même pas sortie de l’école primaire (y va-t-elle?) qu’elle a déjà le corps ravagé.

En y réfléchissant, est-ce que c’est réellement la faute des enfants? À cet âge, ils ne sont pas encore capables de comprendre. Pour ces fillettes, ce sont des fêtes déguisées. Le vrai problème, ce sont les parents.

Si vous avez déjà vu une seule émission concernant les concours de mini Miss, vous avez sûrement vu deux ou trois mères en panique parce que l’un des ongles de leur progéniture est cassé. Que la petite n’a pas envie de monter sur scène. Qu’elle s’endort au moment où elle doit danser. Qu’elle oublie un mouvement. Ces mères crient, pleurent, bougent dans tous les sens et font des folles d’elles dans le public.

Et les pères ne sont pas en reste. Ils ne s’opposent pas, ne disent rien, se foutent un doigt dans le cul et regardent au plafond. Au contraire, plusieurs d’entre eux encouragent leur fille et les félicitent d’écraser leur concurrente. Un bel exemple pour la confiance et l’estime de soi. « Si t’es belle pis que tu fermes ta gueule, tu vas réussir dans la vie, ma chérie. »

Dans le fond, pourquoi est-ce qu’une mère fait ça à sa propre fille? Est-ce un rêve de jeunesse qu’elle n’a pas pu réaliser? Ou sa propre mère ne lui a pas donné assez de poupées à sa fête?

Le jour où ma fille va me demander si elle peut participer à un concours de beauté, je vais lui dire d’attendre 18 ans et d’aller étudier. Ou de jouer dehors. Ou de ramasser sa chambre. Les paillettes, c’est bon pour Noël, point final.

Nord-Côtière de cœur et d’esprit, dévoreuse de chefs-d’œuvre et de navets en tout genre, avide lectrice de tout ce qui lui passe sous la main. Trois titres pimpants pour vous indiquer que la bloggeuse/critiqueuse/chialeuse que voici vous servira de fille des bois culturelle dans les méandres du 7e art et des belles-lettres.

2 Comments

  1. Je vais peut-¸etre dire une connerie, mais on dirait la vengaence du machisme latent dans nos sociétés. Comme si c’était le moyen qu’avait trouver les hommes, frustré de voir les femmes s’épanouir dans le millieu du travaille et à la maison. Bon texte Anne-Marie, j’ai bien aimé le parcourir, même si le sujet à aussi réussi a me déprimé un peu. Sacrée nature humaine!

  2. Merci beaucoup pour le commentaire 🙂 C’est réellement déprimant aussi de voir ce que la nature humaine trouve pour se divertir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*