Divorcer en ligne… ou presque

Divorcer en ligne… ou presque
User Rating: 0 (0 votes)

images-2Je n’ai pas écrit depuis quelques semaines : j’étais occupé.

Occupé à quoi?

Déménager dans ma nouvelle maison, travailler comme un forcené à la préparation de la St-Jean Baptiste (dans mon domaine c’est un peu le même défi que le Père Noël et ses lutins en décembre) et divorcer…

Pourquoi je veux parler de ce dernier sujet? Pas pour me plaindre, ni venir quérir de la pitié (car je m’en suis bien sorti pour quelqu’un de 43 ans qui repart à ZÉRO), mais plutôt pour partager ce qui m’a étonné (plus ou moins) dans le processus.

En fait, ce qui m’a inspiré ce billet, c’est le fait que ce midi je suis allé porter un chèque à l’avocat qui m’a représenté pour ce divorce.

Ah il m’a bien représenté : préparation des documents, recherche, vacation à la cour, réponse à mes appels, courriels, etc. (je vous fais grâce ici des autres « articles » de mon panier qui figurent sur la facture dont je ne connais absolument rien de leur signification).

Mais…. je ne l’ai JAMAIS rencontré.

Je l’ai en fait dégoté sur Internet, par le biais d’un résultat de recherche bien orchestré dans Google. L’annonce était intéressante et c’est le seul qui affichait les tarifs sur sa page Web. Un appel téléphonique, deux ou trois courriels, un dépôt de documents et une signature de ceux-ci en présence de l’une de ses techniciennes et HOP! Me voilà divorcé… Du mois si je me fie à la facture et l’avis de jugement reçu du greffier.

C’est ti pas génial?

Et en plus, pas trop cher. Nous sommes vraiment en 2013.

Si je me remarie… Ce sera dans un drive thru à Las Vegas.

Gestionnaire paresseux et ami trop occupé. Toutefois il m’arrive d’avoir une bulle spatio-temporelle où je me retrouve avec une idée ou une observation. Les voici.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*