Je suis… un bon accompagnateur!

Je suis… un bon accompagnateur!
Je suis… un bon accompagnateur!
User Rating: 0 (0 votes)

« Si tu ne peux pas aider quelqu’un, abstiens-toi au moins de lui nuire… »     – Daniel Desbiens

Ma fille à 16 ans. Et comme n’importe quelle fille de son âge, elle désire son autonomie, sa liberté! Pas de problème avec ça, l’important c’est qu’elle fait les mêmes choses qu’avant. Ne rienconduite-ado-9089648 changer du tout! Ça va si bien comme ça! Non? Et bien, non! La vie est ainsi faite, il faut les laisser partir graduellement, comme nos parents ont fait avant nous. Lorsque je suis parti de chez moi à 17 ans pour aller à Jonquière, mon grand-père s’est mis à pleurer. Je ne comprenais pas trop à l’époque. Un homme si grand, si fort… Pleurer pour quelque chose d’aussi banal. Aujourd’hui, je comprends!

Pourtant, elle n’est pas encore partie. C’est seulement son cours de conduite, mais mon cœur de père me dit que c’est la première étape vers la liberté. Je le sais, j’ai passé par là! Avoir son permis de conduire à 16 ans, c’est comme la première fois où nos parents nous donnent le droit de coucher chez un ami! On se sent grand, libre comme l’air! Même le Bonhomme 7 heures ne peut nous faire peur! La belle vie, quoi!

Anyway, je suis dans la salle de cours de conduite avec Kary et le professeur explique les choses à faire ou ne pas faire lorsque l’on accompagne notre ado dans les pratiques de conduite sur la route.

Ne criez pas, soyez sobre, restez calme et en confiance, mettez-les à l’aise, soyez un exemple lorsque c’est vous qui conduisez et surtout, terminez vos pratiques avec quelque chose de positif, même si ça va mal!

Facile à dire. Je suis un conducteur impulsif qui fait des fingers lorsque quelqu’un me coupe moindrement! JE NE SUIS PAS UN EXEMPLE, mais elle désire faire ses pratiques avec moi plutôt qu’avec sa mère. Elle ne veut pas me dire pourquoi mais moi, je le sais. Je ne l’écrirai pas ici parce que ma blonde lit mon blogue régulièrement et je ne veut pas faire de chicane! Héhé! Ok, on est assis dans la voiture. C’est la première fois que Karyane conduit une voiture. My god! Elle va conduire la voiture… Je viens de le réaliser alors que je suis à côté d’elle, souriant comme un épais pour la garder en confiance, la tête qui tourne tellement j’ai peur à l’intérieur de moi-même. Pas le temps de me défiler. Une promesse c’est une promesse. Si ce n’est pas moi qui l’accompagne, elle ne voudra peut-être pas pratiquer autant avec sa mère. Et moi, je veux qu’elle soit bonne et sécuritaire sur la route! Je ne veux pas voir sa photo en mortaise dans le film Dérapages 2 mettons…

On part! (Grande respiration.) Elle recule prudemment pour sortir de la cour. Tout va bien! Elle roule dans les petites rues, elle garde une bonne distance. Bref, tout se passe bien. Je suis hyper fier d’elle! Conduire une voiture la première fois, c’est comme faire l’amour : c’est bien beau dans les livres et dans les films, mais c’est assez différent concrètement. Tu l’as ou tu l’as pas! En tout cas, c’est ce que je crois! Ça ne veut pas dire que ceux qui ne l’ont pas ne seront jamais bons! Ils vont juste avoir besoin de plus de pratiques. Comme pour le sexe!

Revenons à nos moutons. Ça fait 30 minutes qu’elle conduit habilement tout en améliorant ses virages en douceur avec l’accélérateur. Je suis un papa comblé, tout va bien. Rentrons à la maison!

Maudit cave que je suis. Pas drôle, ne pas avoir confiance en son enfant comme ça! Un vrai péquiste! Héhé! Ça va m’apprendre à douter de l’intelligence et le potentiel de ma fille. On arrive! Elle tourne doucement vers le stationnement de la maison, entre dans la cour… et pousse l’accélérateur au lieu du frein!? QUOI? Freine! FREINE!!! (Cri à m’en défoncer les poumons.) Elle freine finalement… à deux pouces du coin de la maison. (Soupir de soulagement. J’ai presque fait caca dans mes culottes même!) Je la regarde. Elle place le bras de transmission nerveusement sur le PARK. Un sourire qui n’en est pas un sur le visage! Les yeux dans l’eau… Vite! Trouve quelque chose de positif à dire!

J’aurais pu lui dire : pas de problème, le revêtement extérieur est dû pour être changé, mais c’est pas vrai, la maison est en pierre… Ou bien : si ça arrive c’est pas grave… c’est juste de la tôle! Mais non! Je ne savais plus quoi dire… Je me suis plutôt dit : si tu ne peux pas aider quelqu’un, abstiens-toi au lieu de lui nuire.

Je lui ai fait un clin d’œil, pris les clés dans le contact et nous avons rentré à la maison. J’ai toujours confiance en elle, et demain sera un autre jour! C’est ça être un bon accompagnateur je crois…

Animateur du podcast le Super Matozoïde (@matoradio) le jeudi soir à 20h (radioh2o.ca), je suis également blogueur, réalisateur, pigiste, humoriste et pornstar! Je me considère toujours comme le plus beau de tous les hommes laids de la planète!

4 Comments

  1. Ma mère t’a trouvé super drôle 🙂

  2. Bravo c’est super bon! Véridique , drôle et sympathique. Continuez vous êtes très intéressante.

    Daniel Desbiens

    • Merci beaucoup Daniel! J’espère juste que vous avez remarqué que je suis un homme… Dans ce cas, je deviens « intéressant »…pas « intéressante »! lolll 😉

  3. Désolé pour l’erreur de frappe. Bonne suite and best.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*