La « clique » du podcast

Podcast
La « clique » du podcast
User Rating: 0 (0 votes)
Podcast

Podcast

Dimanche matin, relaxe en ce week-end d’Action de grâce, je me lève et décide de jeter un œil à ce qui a remplacé le journal depuis quelques années : Twitter. Quelle ne fût pas ma surprise de constater que l’on me provoquait en « tweetfight »* sur un de mes commentaires de la veille. Une vulgaire mention à mon ami Mike Tremblay à propos d’un de ses sujets favoris : les podcasts au Québec.

Savez-vous ce qu’est un « podcast » (baladodiffusion en français radiocanadien)? J’imagine que oui. Mais en avez-vous déjà écouté un? Ne serait-ce qu’une seule fois? Et bien si vous avez répondu non, ne vous sentez pas mal, vous êtes comme la très grande majorité des Québécois. En fait, la seule raison pour laquelle j’en ai écouté moi-même est que c’était des sujets pointus de programmation ou alors que j’allais y faire une chronique et je voulais connaître le show auquel j’allais m’associer. Car je mets tout de suite un bémol, je fais une chronique mensuelle dans le Super Matozoïde de Mike et je suis déjà intervenu dans En Direct De Nulle Part (EDDNP) aussi. Je ne suis donc pas totalement impartial, bien que je ne le fasse que parce que j’aime discuter avec ces gens. Je ne me considère pas comme un auditeur de ce type de média à la base.

Donc, la semaine dernière, un groupe de personnes produisant des podcasts se sont réunies entre elles et ont fait un show commun. Jusque-là, rien de mal, car EDDNP avait fait la même chose l’an dernier. C’est divertissant et ça permet aux auditeurs de découvrir d’autres shows qui pourraient les intéresser. Très bon pour augmenter pour la visibilité du média en général. Le problème avec celui de la semaine dernière, c’est qu’ils ont appelé l’événement  « le podcast All Star ». Bof, ce n’est qu’un nom me direz-vous. Sauf que dans ce groupe de podcasteurs se retrouvent quelques personnes qui ont obtenu une certaine notoriété (en passant à la télé exemple) et ça a peut-être monté à la tête de certains. Bref, il ne s’agit pas d’un simple nom, mais d’une déclaration indiquant qu’ils sont supérieurs à tous les autres qui travaillent fort pour faire leur place dans ce domaine.  En tout cas, c’est exactement comme ça que ça a été perçu par une partie de ceux qui n’avaient été ni invités, ni consultés concernant le choix de ceux qui pouvaient prétendre au titre de « All Star ».

Hier, ils ont annoncé leur regroupement sous un diffuseur commun qu’ils ont baptisé RZO. C’est en avisant Mike de ce fait que le débat s’est enflammé. Car j’ai utilisé le qualificatif de « gamique » pour décrire cette petite bande s’étant auto proclamée les meilleurs de leur domaine. Mike avait déjà débattu ouvertement de ce sujet avec eux, et avait sa propre théorie qu’il appelait « la clique ». Personnellement je trouve le mot un peu usé et chez nous on utilise le terme « gamique ». Mais ça veut dire pas mal la même chose (dans mon coin de pays natal du moins).

Conversation Twitter

En passant, celui qui me trouve le lien entre mon tweet et la mention de Radio X dans la réponse gagne un t-shirt!

Pour avoir écouté quelques épisodes de certains shows présents dans cet alignement, je dois dire qu’ils font un excellent travail. Du talent, des connaissances, et une réelle passion pour leur sujet. Ça donne des choses très intéressantes. Je pense entre autres aux Mystérieux Étonnants, Épée Légendaire, 3 Bières, etc. Production de qualité, rien à redire. Mais pour pouvoir se proclamer « All Star », il me semble que ça aurait été bien de sonder les gens. Avec les médias sociaux aujourd’hui, rien n’est plus facile. Même dans la LNH, le choix des joueurs pour les parties d’étoiles se fait avec les amateurs.

Si vous voulez la preuve de l’élitisme chez RZO, il suffit de regarder leurs conditions d’admissibilité si vous voulez soumettre votre candidature.

Les conditions pour soumettre votre podcast au diffuseur RZO

Les conditions pour soumettre votre podcast au diffuseur RZO

Et qui jugera de la qualité « quasi professionnelle » de votre projet? Les autres membres de la bande… ou plutôt de la « clique ». Et pendant qu’eux pourront se faire de la promo grâce à leur visibilité sur les réseaux (ainsi que dans certains médias traditionnels où ils collaborent),  tout ça dans le but non avoué de pouvoir augmenter l’auditoire afin de vendre plus de pub pour enfin faire de l’argent, vous en arracherez à produire votre émission hebdomadaire à vos frais.

Cela étant dit, ils ont parfaitement le droit de le faire, nous vivons dans un pays libre. Mais ils devront faire attention à leur façon de communiquer afin de ne pas se mettre leurs confrères d’hier à dos. Car hier, j’ai bel et bien senti une cassure dans la belle fraternité des podcasteurs québécois.

* Échange de propos plutôt acerbes entre 2 personnes sur le réseau Twitter. Bref, une chicane à coup de 140 caractères. 

Développeur logiciel. Chroniqueur techno à Radio X2 Rock 100.9 avec Babu, Marcotte et Associés ainsi qu’à CHOI 98.1.
Québec, CA · mes2cents.wordpress.com

1 Comment

  1. Je ne suis pas d’accord avec votre opinion.
    Le « all star » est une façon de nommer le Podcast et, lors de la 1e édition, ils ont énormément rationalisé le titre. Ils disaient qu’évidement il manquait du monde et qu’ils voulaient remédier à la situation. Résultat? 2e édition avec plein de nouveaux visages et de nouveaux podcasts. Juste Paul Landriau de Point de vue, on voyait bien que personne ne le connaissait et il a pourtant été invité.
    Oui, je suis déçue de voir qu’il manquait des gens, mais un moment donné, on ne peut pas inclure tout le monde. Juste niveau technique, rassembler tout ces gens dans une même pièce, c’est difficile.
    Et, autre point important, 24 quartz le mentionne, ils se sont eux-mêmes invités au Podcast all star. Alors, au lieu des pointer du doigt, pourquoi vous n’avez pas fait pareil? Invitez-vous, lancez-vous.
    Je suis abonnée à plusieurs podcast québécois et j’en ai éliminer plusieurs au fil du temps (surtout à cause de la piètre qualité des podcasteurs, de leur sujet et de leur méconnaissance du sujet justement). La demande de RZO est peut-être pour éviter de perdre leur crédibilité en s’associant avec des gens qui parlent carrément au travers de leur chapeau.
    Je ne crois pas qu’il y ai une clique de Podcast, mais plutôt des gens qui veulent faire évoluer le média. Associez-vous avec eux, au lieu de leur mettre des bâtons dans les roues.

    Vicky

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*