L’histoire imparfaite

L’histoire imparfaite
L’histoire imparfaite
User Rating: 4.6 (1 votes)

J’aime lire des articles de blogueurs indépendants et peu connus. Il m’arrive parfois que je sois touché par un texte sans savoir pourquoi. Un texte qui vient te chercher pour une raison obscure. J’ai lu dernièrement un texte qui a fait remonter des sentiments, sans savoir lesquels, sans être capable de mettre des mots sur ce que je ressentais.

J’ai demandé à l’auteure @ZaTess la permission de le publier ici et elle a acceptée. Le voici.

L’histoire imparfaite – via isatess

J’ai envie que tu ailles prendre une bière avec tes amis, que tu sois magané le lendemain matin et que tu me demandes quand même d’aller te rejoindre parce que tu as envie de m’avoir dans tes bras, en cuillère, en grognant.

J’ai envie que tu me racontes tes soirées avec tes chums. Que tu me racontes qu’il y avait une chick au bar qui te faisait de l’œil. J’ai envie que tu découches et que tu ne te souviennes plus où tu as laissé ta voiture. J’ai envie que tu m’envoies des textos quand tu es saoul. J’ai envie qu’on parle dans le lit le matin de toutes sortes de trucs. Que tu prennes ma main et que tu gesticules ton histoire avec.

J’ai envie qu’on se mette à rire en faisant l’amour, j’ai envie qu’on continue de tester plein de trucs. Qu’on en reparle le lendemain, qu’on se fasse des images dans nos têtes. J’ai envie qu’on soit chez les amis, que tu me prennes par la main et que tu m’emmènes dans nos quartiers parce que tu n’en peux plus et que tu as envie LA LA de faire l’amour avec moi. J’ai envie d’essayer de rester silencieuse alors qu’il y a des oreilles qui peuvent nous entendre.

J’ai envie d’aller manger avec toi, que tu me fasses parler de moi, que tu parles de toi. Qu’on s’agace sur Hochelag versus le Plateau. J’ai envie qu’on imagine le loft de nos rêves. Que tu me parles des projets que tu as de t’acheter une maison nowhere pis la revendre juste pour le kick de le faire. J’ai envie d’être surprise. De me faire dire: prends ton passeport on part.

J’ai envie d’avoir peur à nouveau sur le voilier pour pouvoir ensuite se serrer dans nos bras et juste être heureux d’être en vie ! J’ai envie de rentrer trop saoule avec toi après une bonne soirée avec les amis, baiser et se foutre de tout. Que tu me prennes le visage, que tu m’embrasses, que tu me prennes les fesses et qu’elles également tu les embrasses.

J’ai envie que tu ailles ta vie. Que tu décides sur un coup de tête de repartir en voyage quelques mois. J’ai envie que tu me laisses seule ici à m’ennuyer et à souhaiter avoir un petit pop-up de facebook avec ta face qui me dit coucou. J’ai envie de ne pas toujours être invitée dans tes soirées et j’ai envie de ne pas toujours t’inviter dans les miennes, tout ça pour pouvoir te le raconter et t’entendre me raconter tes soirées le lendemain.

J’ai envie de quelque chose qui sera à la fois simple et à la fois pas si simple. Quelque chose qui fera en sorte que je me poserai souvent des questions, mais que la minute où je serai dans la même pièce que toi, je saurai. J’ai envie que tu me trouves BELLLEEEEE. J’ai envie que tu me laisses marcher devant toi pour regarder mes fesses aller de gauche à droite. Que tu me laisses gratter les vitres de mon auto parce que mes fesses gigotent et que ça te fait sourire.

J’ai envie de faire des projets ne sachant même pas si ça va se réaliser. J’ai envie d’être dans une relation qui est toute sauf claire. J’ai envie d’être ta bonne chum, celle avec qui tu aimes chiller (avec ou sans mais !). J’ai envie d’être celle avec qui tu aimes faire l’amour et t’endormir. Celle qui reste à l’écart quand tu travailles et qui aime TELLEMENT quand tu pars dans ton monde de musique.

Merci de contribuer à mon bonheur. Merci d’être l’ami et le lover que tu es.

 

Vous pouvez accéder au blogue de l’auteur en cliquant ici : http://labavardeuse.blobon.com

 

By PAF

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*