Olympisme, politique et revendications

http://www.theguardian.com/sport/2013/aug/28/sochi-winter-olympics-anti-gay-law
Olympisme, politique et revendications
User Rating: 4.7 (1 votes)
Logo Musée Olympique

Source : olympic.org

Les Jeux olympiques de Sotchi viennent de commencer, les athlètes sont en tête d’affiche pour les prochaines semaines à la télé, dans les médias sociaux, les journaux, les divers sites Internet et tralala. Nous assistons actuellement à des exploits, des rêves brisés, des joies, des peines, des blessures, des records, c’est ce qu’on appelle la « magie olympique ».

Depuis quelques jours, j’ai remarqué que l’olympisme sert à une tout autre raison que celle de promouvoir le sport. Beaucoup de gens se servent des jeux olympiques qui se déroulent en Russie actuellement pour passer leur message de désaccord concernant l’adoption de la loi contre la propagande homosexuelle qui a été votée en juin 2013. Cette loi, approuvée par le président russe Vladimir Poutine, interdit « la propagande des relations sexuelles non traditionnelles », et prévoit malheureusement des amendes pour les organisateurs de manifestations de fierté gaie.

J’ai également su que le président américain Barak Obama et le premier ministre canadien Stephen Harper ont boycotté le spectacle d’ouverture des Jeux pour manifester contre la loi anti-propagande homosexuelle.

Source : http://www.theguardian.com/sport/2013/aug/28/sochi-winter-olympics-anti-gay-law

Press Association, The Guardian, mercredi 28 août 2013

Bien que je ne suis pas d’accord avec cette loi, je suis totalement scandalisé que l’on utilise les Jeux olympiques pour passer le message au gouvernement russe que l’on n’est pas d’accord avec cette loi, sur le dos des athlètes. Le sport, le mouvement olympique, les entraîneurs, les organisateurs et les athlètes n’ont pas à être le véhicule de divers manifestants qui sont contre cette loi.

J’ai toujours été en désaccord avec le fait de mélanger le sport avec la politique. Osez dire que ce n’est pas politique que Stephen Harper et Barack Obama aient boudé la cérémonie d’ouverture?

Il me semble que l’olympisme est la promotion du sport dans le monde entier. Il doit y avoir d’autres façons de faire passer son message. Trouvez-vous-en donc un!

Je suis un passionné de technologie surtout les produits Apple, sarcastique, taquin, Guinness, heureux papa de deux filles que j’adore. TDAh. Je désire devenir Photographe un jour avec une Canon.

2 Comments

  1. L’olympisme, c’est peut-être la promotion du sport, de la saine compétition, mais c’est intrinsèquement politique. Que différents pays nomment des athlètes pour les représenter afin de s’affronter et de voir qui gagnera le plus de médaille? Ce n’est pas juste une compétition, c’est politique aussi.
    Pourquoi les manifestants devraient-ils rester dans l’ombre en attendant que les olympiques passent? N’est-ce pas un excellent moyen de se faire voir par tous? C’est l’événement le plus suivi du monde. Tu aurais voulu qu’ils attendent patiemment que tout se déroule dans la joie et l’hypocrisie alors que dans leur propre pays, les homosexuels sont battus, frappés, tués parce qu’ils sont nés comme ça et pas autrement? Moi, ce qui me scandalise, c’est qu’une telle loi et que de telles manières de penser existent encore en 2014.
    Le quatrième principe fondamental de l’olympisme dit ceci: « La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play. » (tiré de la charte olympique)
    Je trouve que de profiter de l’événement afin de manifester contre les conneries conservatrices et arriérées du président russe sont une belle façon d’appuyer la charte. Les manifestations sont loin de brimer les athlètes et autres personnes participant aux Jeux. Je pense même qu’elles les appuient.

    • J’oubliais aussi le sixième principe de la charte:
      « Toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*